Home

Home
Cititi-ne pe FacebookUrmati-ne pe TwitterFeed RSS gratuit

Spacer

Atelier LiterNet  Sageata  Personale  Sageata  Şantier

Articol publicat exclusiv pe LiterNet.ro

Oglindiri / Reflets / Reflejos


Gigi Căciuleanu

06.01.2013
TextText mai micText mai mare
Versiune imprimabila Adauga cu AddThis
Articolul anterior din rubrică
Articolul urmator din rubrică
Eu, acel străin din oglindă

Valul zdrobeşte stânca
Şi la rându-i se sparge de stânci
Sertarele din creier
Deschise sau închise
Sînt la fel de adânci
Lume / Anti - lume
Prăpastia
Un munte întors pe dos
Dacă n-ar fi pământul şi cerul
Soarele şi luna
Ce mare folos
 
acel străin din oglindă, Eu
 
Dacă n-ar fi soarele şi luna
Pământul şi cerul
Oare ce folos
Lumi / Anti - lumi
Munţii toţi sînt
Râpe şi prăpăstii întoarse pe dos
Sertarele din creier
Închise sau deschise
Sînt la fel de adânci
Valul zdrobeşte stânca
Şi la rându-i se sparge de stânci

Eu, acel străin din oglindă
acel străin din oglindă, Eu
Eu, acel străin din oglindă
 


Moi, cet étranger dans le miroir
 
La vague brise la roche
Et à son tour s'écrase contre les rochers
Les tiroirs du cerveau
Qu'ils soient ouverts ou fermés
Sont aussi profonds
Monde / Anti - monde
Une montagne à l'envers
La vallée
S'il n'y avait pas le ciel et la terre
La lune et le soleil
À quoi bon
cet étranger dans le miroir, Moi
 
À quoi bon
La terre et le ciel
S'il n'y avait pas le soleil et la lune
Monde / Anti - monde
Une montagne à l'envers
La vallée
Les tiroirs du cerveau
Qu'ils soient fermés ou même ouverts
Restent aussi profonds
Les vagues écrasent la roche
Et à leur tour se brisent contre les rochers
 
Moi, cet étranger dans le miroir
cet étranger dans le miroir, Moi
Moi, cet étranger dans le miroir
 
***
 
Yo, aquel extranjero en el espejo
 
La ola rompe la roca
Y se rompe contra las rocas a su vez
Los cajones del cerebro
Abiertos o cerrados
Son igual de profundos
Los precipicios
Montañas al revés
Mundo / Anti - mundo
Si no habría cielo y tierra
La luna y el sol
¿Para qué?
 
aquel extranjero en el espejo, Yo
 
¿Para qué?
El sol y la luna?
Si no habría tierra y cielo
La montaña
Un precipicio al revés
Mundos / Anti - mundos
Los cajones del cerebro
Cerrados o abiertos
Son igual de profundos
Las olas rompen la rocas
Y se rompen contra la roca a su vez
 
Yo, aquel extranjero en el espejo
aquel extranjero en el espejo, Yo
Yo, aquel extranjero en el espejo
Articolul anterior din rubrică
Toate articolele din rubrică
Articolul urmator din rubrică




1 comentariu

  • Puzzle.
    Souabria Thérèse., 13.01.2013, 14:59

    Dans le puzzle de la personnalité des morceaux de soi-même, ce poème m'inspire en sensations d'état d'être; la photographie renforçant celles-ci.

    Quelle est la fonction réelle du miroir?
    Montrer les manques?
    Alors l'honnêteté et le regard acéré sont nécessaires...

    Ce poème ouvre une dimension énergétique grâce au miroir que j'apprécie énormément.
    A l'opposé, la photographie avec les grilles d'entrée, suggère la compression et le manque de liberté.

    Entre l'éclatement de soi, et l'enfermement du moi, apparaît à mon sens, la balance vitale en perpétuels mouvements d'être.

Spacer Spacer