Home

Home
Cititi-ne pe FacebookUrmati-ne pe TwitterFeed RSS gratuit

Spacer

Atelier LiterNet  Sageata  Personale  Sageata  Şantier

Articol publicat exclusiv pe LiterNet.ro

sori / soleils / soles


Gigi Căciuleanu

31.03.2013
TextText mai micText mai mare
Versiune imprimabila Adauga cu AddThis
Articolul anterior din rubrică
Articolul urmator din rubrică
cât de departe ni-s paşii de nori
dar ce aproape-s norii de noroi
în fiecare băltoacă de jos câte un soare
sclipind pe dos, tot atâţia sori!
 
sus - nor, jos - covor de noroi şi asfalt
umbre gri de palid gunoi
cer murdar de zori de zi
paşii, ei, n-au culoare Paşii ţi-i poţi număra, norii ba
 
norii-s ca noi Nu-i poţi distinge bine unul de celălalt
nu prea poţi şti cine-i cine Paşi grei Nori uşori
ce uşor îi să te pierzi cu capul prin ei
 
cu paşii uzi de atâtea ploi să tot zbori
vânt înalt Să tot bântui cu dor peste un pământ
zămislit din noroi şi plin ochi de băltoace cu sori cenuşii

 

o, combien éloignés des nuages sont nos pas
mais o, combien proches sont les nuages de la boue
dans chaque flaque d'eau un soleil
brillant à l'envers Autant de petits bouts de soleils
 
en haut - des nuages En bas - de la boue, un tapis d'asphalte
ombres, en gris-cendre, de l'aube Ciel sale
les pas, eux,  n'ont pas de couleur
les pas, vous pouvez les compter Pas les nuages Comme c'est bête
 
ils sont comme nous On n'sait pas bien qui est qui
des nuages lourds Des pas légers
o, combien il est facile d'y perdre sa tête
 
avec des pas imprégnés de tant de lourdes pluies
envie de voler comme le vent Pour hanter une terre faite de boue
et de flaques scintillantes d'autant de petits soleils gris
 
***
 
qué lejos están nuestros pasos de las nubes
pero cuán cerca están las nubes del barro
en cada charco un sol
brillando al revés Tantos pequeños soles
 
arriba - nubes Abajo - lodo, asfalto
ceniza de color gris sucio Sombras del cielo en el alba
los pasos no tienen color
los pasos se pueden contar Las nubes no
 
ya que son como nosotros Nunca se sabe bien quién es quién
pasos ligeros Pesadas nubes
como es fácil perder la cabeza dentro de sus aéreas cenizas
 
con pasos empapados de tantas pesadas lluvias
volar como el viento Para embrujar una tierra
hecha de barro y charcos con tantos grises soles adentro
Articolul anterior din rubrică
Toate articolele din rubrică
Articolul urmator din rubrică




1 comentariu

  • Hexagramme 11.
    Souabria Thérèse., 06.04.2013, 09:22

    J'aime profondément ce poème, qui de façon originale et contemporaine, me renvoie en écho à l'hexagramme 11 du "Yin King": "La paix".

    " L'hexagramme indique la présence dans la nature d'une ère où le ciel est en quelque sorte sur la terre. Ainsi les deux principes unissent leurs vertus dans une harmonie intime. Il naît de là paix et bénédiction pour tous les êtres...

    ... L'IMAGE
    Le ciel et la terre s'unissent: image de la PAIX.
    Ainsi le souverain partage et parfait le cours du ciel et de la terre,
    Favorise et ordonne les dons du ciel et de la terre et par là assiste le peuple. ..."

    In "Yin King" Le livre des transformations de R. Wilhem et E. Perrot.



Spacer Spacer